Action disabled: backlink

Subjectivité, objectivité

     La perception humaine consciente est paradoxale, en ce sens qu'elle inclut à la fois l'objet observé et et l'observateur lui-même.
     La perception d'une flamme, par exemple, sera fondamentalement différente selon que l'observateur a déjà été confronté ou non à la brûlure par le feu. Il s'ensuit que l'observateur sera avant tout guidé par sa subjectivité, elle-même déterminée par son vécu.
     La subjectivité pose des questions auxquelles seule l'objectivité peut répondre. La principale difficulté , lorsque la subjectivité prend le pas dans notre esprit et nous submerge, est de trouver la force de s'extraire de cette situation pour regarder les faits et les implications des parties en présence avec objectivité.
     Bien entendu, subjectivité et objectivité sont complémentaires. La première approche de l'humain dans toute observation ne peut se libérer de la subjectivité, celle-ci étant inhérente à l'état même d'être humain. Donc la perception de toute chose est inévitablement teintée, pour ne pas dire déformée, par le passé de l'observateur, et peut de ce fait entraîner des réactions décalées par rapport à la réalité objective.
     Ainsi le côté subjectif mettra l'accent sur certains points correspondant aux maximum de sensibilité de l'observateur. Sensibilité signifie ici aussi bien souvenir de bien-être que peur d'une souffrance connue. Mais dès que l'observateur décide d'aller plus loin, de ne pas s'en tenir aux“premières impressions”, il est susceptible de faire intervenir peu à peu son objectivité afin d'affiner sa perception.
     Peu à peu donc, le “nettoyage” du flot de données résultant de l'observation va amener l'observateur à effacer toute incohérence perçue en première observation. Il s'agit en fait de valider ou d'invalider chaque élément de la perception par confrontation avec l'expérience de perceptions précédentes. Mais l'utilisation de l'objectivité nécessite un apprentissage, parce qu'elle dépend directement d'une “réserve” de données cohérentes et valides, entre autres concernant la connaissance de soi, qui ne peut s'acquérir qu'avec l'expérience et le temps. Et cet apprentissage ne cessera qu'avec la vie elle-même.
     En termes un peu plus ordinaires : Bien souvent, on s'insurge en croyant retrouver une situation traumatisante vécue plus tôt dans notre vie. Et il est quelquefois difficile de faire la part des choses en utilisant notre objectivité pour nous distancier par rapport au rappel du traumatisme.

divers/un_peu_de_moi/subjectivite_objectivite.txt · Dernière modification: 28/07/2019/ 20:38 (modification externe)