14 Juillet !

humeur:societe:coq.jpg     14 Juillet: prise de la Bastille. Avènement de la république sur les cendres de la royauté.
     Mais que veut dire “république” ? directement tiré du latin “res publica”, qui veut dire “La chose publique”. Il semblerait donc que désormais la direction du pays soit entre les mains du peuple. C'est pour cela que les français on fait la révolution en 89. Ce fut un bain de sang, des exécutions pas toujours judicieuses, mais bon, le résultat était là !
     Je t'en fous !!! On a conservé la tradition d'aller voir des belles lumières (oh la belle rouge !…) et de se secouer le panier à crotte le soir du 14 juillet. Oh, cette tradition et ce délire sont soigneusement entretenus par le gouvernement, il faut à tout prix amuser la population… On ajoute un défilé militaire en grande pompe pour tenter d'émouvoir quelques chauvins retardataires en réveillant le patriotisme si précieux pour la cohésion populaire. Malheureusement, il y a de moins en moins d'anciens combattants, et la musique militaire n'est définitivement pas de la musique.
     Néanmoins, ce jour-là, une foule emplit les rues : Ah! quand même, nous avons fait la révolution ! Le monde nous envie notre liberté ! Vive nous !!! Mais où se situe la révolution de nos jours ? Le peuple a-t-il conservé un peu du pouvoir qu'il était supposé avoir acquis ?
     Comment les lois sont-elles définies, puis votées ? Nous n'avons le plupart du temps rien à voir dans les choix qui vont régir notre vie de tous les jours. Notre santé est aux mains d'individus sans scrupule qui n'hésitent pas à mentir à grand renfort de scientifiques pour nous persuader que tout va pour le mieux, tout comme notre argent, aux mains de banquiers véreux. Rien, absolument rien n'est laissé à la décision du Peuple. On tente de nous fait croire que les décisions sont prises par ceux que nous avons élus. Foutaises !!!
     Les circonscriptions électorales sont soigneusement “ajustées” aux normes des gouvernants en place (gauche, droite, même combat…).
     Quant aux promesse électorales, elles sont justement “électorales”, destinées à râcler le maximum d'électeurs dans les bas-fonds les plus désespérés de la nation. Sitôt les élections passées, les fameuses promesses sont reléguées au rang de mon papier toilette. Nous avons élu sur des promesses, et récoltons tous les jours la preuve de mensonges éhontés.

     Je vis ça depuis que je suis en âge de m'intéresser à la chose publique. De nos jours, pas un pour relever l'autre.

humeur/societe/14_juillet.txt · Dernière modification: 28/07/2019/ 20:39 (modification externe)