Petit con !!!

humeur:societe:rottweiler-bb.jpg Ya vraiment des têtes à claques !!! Hier, nous sommes allés à Carrefour. C'est une corvée innommable, mais on s'y plie pour de simples raisons d'économie… J'ai aperçu, dès notre entrée un jeune couple, lui, blanc, une casquette inénarrable de crasse et de difformité vissée sur la tête, elle, noire, cheveux longs frisés, l'air d'avoir à moitié envie d'être ailleurs, à moitié envie de n'être pas là. Bref, un gentil petit couple comme on en rencontre malheureusement de plus en plus. On est là, on consomme, on consomme l'autre, on se consume à consommer et on s'étiole de consomption, en croyant très fort que changer de partenaire permettrait de refaire le monde et d'être enfin heureux, oubliant par là-même qu'on est pour 50% dans le couple et sa réussite ou son échec.

Après deux heures de recherche dans les rayons sans cesse remaniés pour vous forcer à regarder partout, de lutte à chariot rabattu pour pouvoir simplement passer ou traverser une allée, nous avons enfin pu faire la queue, cette interminable queue entretenue avec soin par toute grande surface qui se respecte. Dans la queue voisine, ce même gentil couple, que nous avions par ailleurs croisé plusieurs fois dans le magasin.

Et, oh surprise, au moment de reprendre notre véhicule pour nous extirper de ce guet-apens, ce même couple arrive pour charger les achats dans la voiture voisine de la nôtre.
Il ouvre la porte, et commence aussitôt à hurler. Tout d'abord, nous pas comprendre. Et puis il attrape un tout jeune chien, resté dans la voiture pendant les courses, et l'envoie promener sans tendresse aucune. Puis il se met à nettoyer amoureusement son faire-valoir à quatre roues, en tempêtant, et en ne répondant même pas à sa compagne.
Après un moment, il appelle le chien, un Rotweiler soit dit en passant. Celui-ci obtempère, et vient immédiatement s'asseoir près de la voiture.
Environ 15 secondes plus tard, ce petit con ne trouve rien de mieux que de flanquer un bon coup de pied au chiot. Mon épouse bondit hors de la voiture, console le chien, et dit au blanc-bec que s'il n'en veut plus, elle est prête à l'adopter. La jeune femme semble très attristée par ce qui vient de se passer, mais n'en pipe pas une. Lui réagit aussitôt en nous demandant s'il aurait dû donner des chocolats au chien après ce qu'il a fait. Il ajoute que si nous avions eu un chien, nous comprendrions. Quand je lui rétorque que j'en ai eu près d'une dizaine, il essaie de nous convaincre qu'il suit les conseils de l'éleveur. On peut croire que s'il a acheté son Rotweiler à un soit-disant éleveur de banlieue, c'est le genre de conseil qu'il a reçu. Il faut bien en faire un animal de “défense”, qui peut-être bientôt mangera le visage d'un enfant ou la main d'une passante. La méthode la plus sûre pour ce faire est sans conteste violence et épuisement de l'animal par un excès d'exercice, c'est malheureusement bien connu !

J'essaye encore de lui parler posément, en expliquant qu'un chiot laissé seul trop longtemps n'a pas forcément la possibilité de rester sage et propre, il ne sait que dire: “S'il t'avait éclaté ta télé, tu lui donnerais des chocolats, peut-être ? (Au passage, une fixette sur le chocolat, sûrement induite par une enfance éminemment agréable) suivi de “Va te faire foutre, toi avec tes chiens. Et d'abord, le chien, il est à moi, je fais ce que je veux !”
Apparemment, ils n'ont pas encore d'enfant. Mais quelle vie aura un enfant éventuel dans un pareil contexte ? S'il fait pipi au lit, une bonne rouste? S'il refuse de manger, une fessée mémorable ? S'il ne suit pas strictement les ordres, enfermé dans la cave sans lumière pendant trois jours, ou un bon coup de pied dans les tibias, ou pire ?

Les gens (pour ainsi dire que des hommes) qui font passer leur voiture et leur petite personne avant toute autre chose, avant leurs enfants, leur femme, leur famille, m'ont toujours profondément dégoûté. Et la société dans laquelle nous vivons, entièrement inféodée à la possession égoïste, ne fait qu'aggraver les choses, en poussant l'individu à un complet irrespect de ses semblables et de son environnement.

Et la vie continue …

humeur/societe/petit_con.txt · Dernière modification: 28/07/2019/ 20:39 (modification externe)